Der Ring des Nibelungen

Der Ring des Nibelungen
Commenti disabilitati su Der Ring des Nibelungen, 18/11/2013, by , in Kairós, Opera, Opéra de Paris, Teatro Musicale

[Wagner Festival | Festival scenico in un prologo e tre giornate (1869/1876) | Musiche e libretto in lingua tedesca di Richard Wagner (1813-1883) | Produzione dell’Opéra National de Paris | Rappresentazioni effettuate all’Opéra National de Paris Opéra Bastille | Stagione 2012-2013]

Der Ring des Nibelungen, opera maggiore tra le composizioni operistiche di Wagner, è stata scritta in poco più di vent’anni. In occasione del Bicentenario della nascita del compositore, all’Opéra National de Paris Opéra Bastille, viene ripresa la produzione del 2010, questa volta rappresentata in un’unica stagione da Gennaio a Giugno 2013. Per la composizione della propria opera, Wagner si è liberamente ispirato alle antiche leggende nordiche dei Nibelunghi, nelle quali si raccontano le mitiche lotte tra Dei, Giganti e Nibelunghi per la conquista del potere supremo. Tale potere è allegoricamente rappresentato dal tesoro dei Nibelunghi ed in particolare da un anello da essi forgiato.

E’ l’attuale direttore musicale dell’Opéra de Paris, Philippe Jordan, (designato direttore musicale di Wiener Symphoniker a partire dalla stagione 2014-2015), a dirigere l’orchestra. A soli 38 anni, egli è già riconosciuto come uno dei direttori d’orchestra più intensi della sua generazione. È stato assistente di Daniel Barenboim al Deutsche Staatsoper di Berlino e di Jeffrey Tate per il Ring al Théâtre du Châtelet di Parigi. Ha diretto per la prima volta il Parsifal di Wagner al Festival di Bayreuth nella stagione 2012-2013.

Günter Krämer, regista, è diplomato in Letteratura, Storia e Filosofia all’Università di Heidelberg e Freiburg, in Germania. È un regista molto richiesto, che realizza sempre con una certa ironia le sue “mises en scène”, sempre attento allo spirito della partitura. Il suo Ring è la ripresa del ciclo wagneriano presentato nel 2010 (Das Rheingold e Die Walküre) e nel 2011 (Siegfried e Götterdämmerung) con qualche cambiamento nella messa in scena. Krämer si rivela un artista molto preciso e attento al dettaglio e ai messaggi celati lasciati dal compositore.

Articolo e Fotografie a cura di: Emilie Brouchon

Appuntamento con le opere della tetralogia wagneriana ogni giovedì su Kairós Magazine

[Wagner Festival | Festival scénique en trois actes (1869/1876) | Musique et livret en langue allemande de Richard Wagner (1813-1883) | Production de l’Opéra National de Paris | Représentations données à l’Opéra National de Paris Opéra Bastille | Saison 2012-2013]

Der Ring des Nibelungen, opéra majeur dans l’oeuvre de Richard Wagner, a été écrit en un peu plus de 20 ans. C’est la production de 2010 qui est représentée, mais cette fois-ci elle est concentrée en une seule saison. Les représentations ont eu lieux de janvier à juin 2013, à l’Opéra National de Paris Opéra Bastille, à l’occasion des festivités du Bicentenaire de la naissance du compositeur. Wagner s’est inspiré des antiques légendes nordiques pour la composition de son opéra, où il est question de luttes entre Dieux, Géants et Nibelungen pour la conquête du pouvoir suprême. C’est le Trésor des Nibelungen qui représente de façon allégorique ce pouvoir, et en particuliers l’Anneau qui est forgé dans cet or.

C’est l’actuel Directeur Musical de l’Opéra de Paris (et celui désigné des Wiener Symphoniker à partir de la saison 2014-2015), Philippe Jordan, qui dirige l’orchestre. Il est, à 38 ans, déjà reconnu comme l’un des chefs d’orchestre les plus doués et les plus passionnants de sa génération. Philippe Jordan a été l’assistant de Daniel Barenboim au Deutsche Staatsoper de Berlin et celui de Jeffrey Tate sur le Ring présenté au Théâtre National du Châtelet à Paris. En 2012, il a fait ses débuts au Festival de Bayreuth en dirigeant Parsifal de Richard Wagner.

Günter Krämer, le metteur en scène, étudie la Littérature, l’Histoire et la Philosophie à Heidelberg et Freiburg. C’est un artiste très sollicité, qui travaille souvent avec une certaine ironie ces mises en scène, mais toujours dans le respect de la partition. Sa mise en scène du Ring est la reprise du cycle wagnérien présenté en 2010 (Das Rheingold et Die Walküre) et 2011 (Siegfried et Götterdämmerung), avec en prime quelques changements dans la mise en scène. Krämer est un artiste qui se révèle être très précis, attentif aux détails et aux messages subliminaux que laisse le compositeur.

Article et Photographies d’Emilie Brouchon

About Emilie Brouchon

Emilie Brouchon nasce a Parigi. Specializzata nella fotografia di scena, ha seguito il Corso di Fotografia di scena all'Accademia alla Scala di Milano. Ha lavorato per diversi anni come attrice, assistente alla regia e traduttrice tecnica di palcoscenico in Francia e in Italia, dove ha vissuto per 10 anni. Diplomata come attrice della Scuola del Teatro Biondo Stabile di Palermo, ha lavorato allo Stabile prima di trasferirsi a Milano e collaborare con vari teatri tra cui: il Piccolo Teatro di Milano, il Théâtre de l'Odéon di Parigi, la Comédie-Studio des Champs-Elysées, e con artisti quali: Giorgio Albertazzi, Luca Ronconi, Jean-Pierre Vincent, Daniel Auteuil, Maurizio Scaparro, Antonio Latella, Pietro Carriglio e altri. Vivendo attualmente a Parigi, collabora come fotografa con l'Opéra National di Parigi e con altre compagnie e realtà teatrali parigine. |||||||||||||||||||||||||||| Emilie Brouchon nait à Paris. Spécialisée dans la photographie de spectacles vivants, j'ai suivi une formation à l'Accademia alla Scala de Milan intitulée Fotografi di scena. Par ailleurs j'ai travaillé plusieurs années comme comédienne professionnelle, assistante à la mise en scène, et traductrice-plateau en France et en Italie, où j'ai vécu pendant 10 ans. J'y ai acquis une très bonne connaissance de la culture et de la langue italienne. J'ai travaillé entre autres avec le Teatro Biondo Stabile de Palerme, avec le Piccolo Teatro de Milan, le Théâtre de l'Odéon de Paris, la Comédie-Studio des Champs-Elysées, et des artistes comme Giorgio Albertazzi, Luca Ronconi, Daniel Auteuil, Jean-Pierre Vincent, Maurizio Scaparro, Pietro Carriglio, Antonio Latella et autres. Vivant actuellement à Paris, je collabore, entre autres, avec l'Opéra National de Paris et d'autres réalités théâtrales parisiennes.De par ma formation, une attention toute particulière est portée à la spontanéité et l'expressivité des artistes.
UA-30266169-1 Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.